Descriptif des œuvres jouées

Concert d'été - juin 2010
Les compositeurs et les œuvres

Robert SCHUMANN (1810-1856)
Schumann fait partie de la bouillonnante "génération 1810", avec Chopin, Liszt, Mendelssohn, Berlioz, Wagner, mais aussi, Gautier, Musset, Nerval Ces musiciens et ces poètes ont collaboré et ont pris une part importante à la mouvance romantique et aux bouleversements politiques du XIXème siècle.
Schumann, longtemps partagé entre musique et poésie, sera tour à tour compositeur et critique musical de premier ordre puisqu'il créera sa propre revue.
L'ouverture, jouée lors de ce concert, fait partie d'un triptyque comportant également un scherzo et un finale. Cette pièce a été composée immédiatement après sa première symphonie, en 1841.

Carl Philipp Emanuel BACH (1714 - 1788)
Carl Philip Emanuel Bach est le second des fils musiciens de Jean Sébastien. Né à Weimar, il travailla avec son père et réalisa ses premières compositions à Leipzig. Après des études de droit, il fut nommé claveciniste dans l'orchestre du Prince héritier de Prusse et lorsque celui-ci devint le roi Frédéric II, il le suivit à Postdam et à Berlin. A partir de 1767, il succéda à son parrain Georg Philipp Telemann, au poste de directeur de musique à Hambourg. Carl Philipp Emanuel Bach a composé une cinquantaine de concertos pour clavecin dont une dizaine a été transcrite pour différents instruments - flûte, violoncelle, hautbois et orgue - en conservant la tonalité initiale.
Pendant toute sa carrière, Carl Philipp Emanuel Bach se distingua particulièrement par ses compositions instrumentales et en particulier, sa musique pour clavier. Le concerto pour violoncelle W 172 ou H 439 en la majeur qui sera joué ce soir, fait partie d'un ensemble de trois concertos pour clavecin, transcrits par le compositeur lui-même pour violoncelle et pour flûte.

Charles GOUNOD (1818-1893)
Charles Gounod a étudié au Conservatoire de Paris et, très vite, s'est tourné vers le théâtre lyrique. Il devînt célèbre avec Sapho, puis surtout, Faust, Mireille et Roméo et Juliette.
Il écrivit trois symphonies, dont la première symphonie en ré majeur, écrite en 1855, servit de musique à un ballet qui connu un grand succès à l'Opéra de paris.

Soliste : Véronique Fuchs, violoncelle